Restez connecté :

Accueil du site > Actualités > Soutenance de thèse - Guillaume Dutournier : Zhu Xi et Lu Jiuyuan. (...)

Soutenance de thèse - Guillaume Dutournier : Zhu Xi et Lu Jiuyuan. Description d’une relation lettrée dans la Chine des Song

le 14 novembre 2014 14h - 65 rue des Grands Moulins, Paris 13, en salle 3.15

Partagez :

– Soutenance de thèse –

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES ÉCOLE DOCTORALE n° 265

Département : Langues, littératures et sociétés du Monde Asies Discipline : Langues, littératures et sociétés

Zhu Xi et Lu Jiuyuan. Description d’une relation lettrée dans la Chine des Song (second XIIe siècle) : un essai d’anthropologie du savoir

THÈSE présentée par :

Guillaume DUTOURNIER

Pour obtenir le grade de :

Docteur de l’INALCO

Date de soutenance :

le 14 novembre 2014 14h - 65 rue des Grands Moulins, Paris 13, en salle 3.15

Thèse dirigée par : Mme CHENG Anne, Professeur au Collège de France

Rapporteurs : M. JACOB Christian, Directeur de recherches, CNRS M. LAMOUROUX Christian, Directeur d’études, EHESS

Membres du jury : Mme CHENG Anne, Professeur au Collège de France M. FEUILLAS Stéphane, Maître de conférences, Université Paris 7-Denis Diderot M. JACOB Christian, Directeur de recherches, CNRS M. LAMOUROUX Christian, Directeur d’études, EHESS M. LEMIEUX Cyril, Directeur d’études, EHESS


Résumé :

Centrée sur les rapports de Zhu Xi (1130-1200) et Lu Jiuyuan (1139-1193), lettrés-fonctionnaires de la dynastie Song généralement perçus comme des représentants majeurs de ce qu’on appelle le « néoconfucianisme », cette étude fait fond sur les acquis de l’histoire intellectuelle de la période pour proposer une perspective nouvelle sur les formes de controverse dans la Chine traditionnelle. En partant d’une description pragmatique des propos et actions de ces lettrés, ainsi que d’une traduction originale de certains des textes que ceux-ci produisent et pratiquent, on s’y efforce, à rebours des approches objectivantes, de s’en tenir strictement au point de vue indigène. La description des règles présupposées par les acteurs permet de dégager un système de valeurs conscientes, qui hiérarchise le sens autour de l’idée de « savoir » et interroge en retour notre conception moderne du savoir. La compréhension profonde de cet ordre du sens réclame la formulation d’une anthropologie adéquate, dont on trouve l’inspiration dans les concepts et la méthode de Louis Dumont et qui conduit ici à un essai d’anthropologie du savoir. Au plan analytique, cette perspective d’ensemble manifeste sa productivité dans le surcroît d’intelligibilité qu’elle apporte quant à la relation de Zhu Xi et Lu Jiuyuan, et plus largement quant aux dynamiques collectives qui traversent leurs rapports. Au plan disciplinaire, elle confirme l’importance du regard anthropologique pour l’histoire de la Chine, et en retour le caractère précieux de la sinologie pour l’anthropologie.

By focusing on the relations between Zhu Xi and Lu Jiuyuan, two scholar-officials of the Song dynasty generally seen as major representatives of what is often called “neoconfucianism”, this dissertation uses the insights of the intellectual history of the period to propose a new perspective to study the patterns of controversy in traditional China. Taking as a starting point both a pragmatic description of the words and deeds of these two literati and an original translation of some texts they produce and put into practice, it attempts to stick to an emic point of view against any objectivist bias. The description of the assumptions of the actors (i.e., the rules that pattern their speech and actions) enables us to reconstruct a system of conscious values hierarchized under the idea of “knowledge”, and thereby puts into question our modern conception of knowledge. In order to achieve a deep understanding of this order of meaning, one needs to elaborate a suitable anthropology, for which the concepts and method developed by Louis Dumont have proved to be of fundamental value, leading to an attempt at an anthropology of knowledge. On an analytical level, the overall perspective we propose contributes to the intelligibility of the relation between Zhu Xi and Lu Jiuyuan, and, more generally, to the collective dynamics underlying this relation. On a disciplinary level, it confirms both the importance of an anthropological approach for the understanding of Chinese history and, in return, the importance of sinology as a source of precious insights for anthropology.

Cliquez sur le document ci-dessous pour télécharger la position de thèse de Guillaume Dutournier

PDF - 200.9 ko
GDutournie : position_de_these

Crédits |
© 2017 - AFEC