Restez connecté :

Accueil du site > Actualités > Soutenance de thèse - Aurore Dumont : Echanges marchands, réseaux (...)

Soutenance de thèse - Aurore Dumont : Echanges marchands, réseaux relationnels et nomadisme contemporain chez les Evenk de Chine (Mongolie-Intérieure)

La soutenance aura lieu le lundi 8 décembre à 14 heures à l’adresse suivante : « Le France », 190 avenue de France, 75013 Paris (métro « quai de la Gare »), en salle 103.

Partagez :

Soutenance de thèse -

Aurore Dumont (Doctorante, CRCAO) :

Echanges marchands, réseaux relationnels et nomadisme contemporain chez les Evenk de Chine (Mongolie-Intérieure)

M. John Lagerwey, Directeur d’études émérite à l’EPHE (directeur de thèse)

Membres du Jury de soutenance :

  • M. David G. Anderson, Professeur à l’université d’Aberdeen, Royaume-Uni (pré-rapporteur)
  • Mme Isabelle Charleux, Chargée de recherche au CNRS, Habilitée à diriger des recherches
  • Mme Roberte Hamayon, Directeur d’études émérite à l’EPHE
  • M. John Lagerwey, Directeur d’études émérite à l’EPHE (directeur de thèse)
  • Mme Alexandra Lavrillier, Maître de conférences à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Mme Isabelle Thireau, Directeur de recherche au CNRS, Directeur d’études à l’EHESS (pré-rapporteur)

La soutenance aura lieu le lundi 8 décembre à 14 heures à l’adresse suivante : « Le France », 190 avenue de France, 75013 Paris (métro « quai de la Gare »), en salle 103.Pour assister à la Soutenance, merci de prendre contact directement avec Aurore Dumont : auroredumont gmail.com

Résumé

Ici et là, les groupes nomades s’adaptent à des environnements économiques, politiques et sociaux en constante mutation. Pour autant, nombreux sont les observateurs à remarquer la flexibilité, voire la résilience de ces populations. Ce double constat, d’un bouleversement et d’une adaptation, constitue le point de départ de cette recherche consacrée aux Evenk de MongolieIntérieure, une « minorité nationale » de Chine, composée de trois groupes : les Evenk éleveurs de rennes, les Khamnigan et les Solon. L’objectif est de mettre en lumière les dynamiques qui caractérisent le nomadisme contemporain envisagé à partir de la mobilité, des échanges marchands et des réseaux relationnels. Ce travail s’appuie sur des enquêtes de terrain menées dans la région de Hulunbuir où coexistent deux types d’élevage mobile : celui des rennes dans la taïga et celui dit des « cinq museaux » de type mongol dans la steppe. Le premier axe porte sur les différentes politiques économiques et environnementales menées avant et après 1949, afin de comprendre le processus historique dans lequel s’inscrit la situation actuelle des Evenk. Le second axe explore la construction et les représentations des espaces et des personnes à partir de l’analyse des milieux sédentaire et nomade et de leur utilisation alternée par les éleveurs. Il montre ainsi que ces deux espaces sont complémentaires aussi bien dans les activités pastorales quotidiennes que dans les différents types de déplacements. Le dernier axe traite des mécanismes marchands et des dynamiques relationnelles entre les Evenk et leurs partenaires chinois. Après avoir défini les éléments relevant de la consommation personnelle ou de la sphère marchande, l’analyse porte sur les différents types de transactions déterminés par la nature du « bien » et de la relation nouée avec le partenaire. Les modalités et les fonctions des réseaux relationnels sont ainsi mises en lumière dans le cadre des échanges marchands et non marchands. Mots-clés Chine, Mongolie-Intérieure, anthropologie, populations toungouses, populations mongolophones, minorité nationale de Chine, Evenk, Solon, Khamnigan, Chinois, nomadisme, mobilité, taïga, steppe, élevage, rennes, « cinq museaux », habitat, échanges marchands, adaptation, espace (rapport à), réseaux relationnels, rapports interethniques, tourisme, autorités locales.

Lien

Page de Aurore Dumont au CRCAO http://www.crcao.fr/spip.php?article338


Crédits |
© 2017 - AFEC