Restez connecté :

Accueil du site > Actualités > Séminaire - Raphaël ROSSIGNOL : Dimensions stratégiques et sécuritaires de (...)

Séminaire - Raphaël ROSSIGNOL : Dimensions stratégiques et sécuritaires de la compétition entre la Chine et les puissances occidentales autour des ressources naturelles d’Afrique subsaharienne

ATELIER DES DOCTORANTS DE l’UMR 8173 Chine Corée Japon --- Mardi 10 mars 2015, 17h-19h

Partagez :

ATELIER DES DOCTORANTS DE l’UMR 8173 Chine Corée Japon

Mardi 10 mars 2015, 17h-19h

EHESS, 190, Avenue de France, 6e étage, salle 681

Raphaël ROSSIGNOL

Dimensions stratégiques et sécuritaires de la compétition entre la Chine et les puissances occidentales autour des ressources naturelles d’Afrique subsaharienne

Résumé :

L’objet de la thèse est d’envisager les relations économiques et politiques entre la Chine et l’Afrique subsaharienne dans la mesure où elles comportent des enjeux sécuritaires. Ces enjeux concernent aussi bien les risques de déstabilisation locale pouvant affecter les intérêts chinois, que la réponse apportée par Pékin sous la forme de transferts d’armes et de coopération militaire, ainsi que l’implication dans ces transactions d’entreprises militaires ou civilo-militaires participant également à l’exploitation des ressources naturelles africaines.

L’angle choisi permet de lier trois perspectives, en partant d’une approche classique mesurant l’importance réelle et décrivant les mécanismes des relations économiques sino-africaines, pour aborder ensuite plus en détail les stratégies de l’exploitation des ressources naturelles africaines par les entreprises chinoises à capitaux publics, et analysant pour finir le rôle joué par celles de ces entreprises appartenant au complexe militaro-industriel chinois au sens large.

L’auteur étudie la manière dont se déploie la pensée stratégique chinoise autour de la compétition entre Pékin et les puissances occidentales pour l’exploitation et le contrôle des ressources naturelles africaines. Dans ce cadre, les risques auxquels sont confrontées les entreprises chinoises sont représentés aussi bien par l’instabilité politique de certains des pays où elles opèrent, que par les interventions de puissances extérieures dans ces conflits pour protéger des intérêts concurrents de ceux de Pékin. Ces conflits sont en effet susceptibles de rompre les approvisionnements chinois, d’empêcher les entreprises chinoises d’opérer, voire de renverser ou d’affaiblir des alliés politiques de Pékin.

Raphaël Rossignol est doctorant au CECMC. Sous la direction de Thierry Pairault, il prépare un doctorat sur la compétition entre la Chine et les puissances occidentales autour des ressources naturelles d’Afrique subsaharienne.

Les ateliers des doctorants ont lieu chaque second mardi du mois. Pensés pour être un lieu de discussion sur les recherches en cours et les expériences du terrain des étudiants, ils s’adressent à tous les étudiants de l’UMR, mais aussi à tous collègues qui souhaiteraient y assister.

Pour d’avantage d’informations sur ces ateliers, n’hésitez pas à contacter les organisateurs :

Alain Arrault, arrault.alain yahoo.com ;

Michela Bussotti, michela.bussotti efeo.net ;

Katiana Le Mentec, katianalementec yahoo.fr.


Crédits |
© 2017 - AFEC